Sélectionner une page
Publication de la PPE au journal officiel

Publication de la PPE au journal officiel

Quels impacts pour le marché du photovoltaïque français ?

Les deux textes ont été publiés au journal officiel du 21 avril 2020 sous les décrets :

  • Décret n° 2020-456 du 21 avril 2020 relatif à la programmation pluriannuelle de l’énergie
  • Décret n° 2020-457 du 21 avril 2020 relatif aux budgets carbone nationaux et à la stratégie nationale bas-carbone

Ils sont entrés en vigueur au lendemain de leur publication.

La PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie) définit les objectifs de développement de la production d’électricité d’origine renouvelable en France métropolitaine continentale jusqu’en 2028 et donne une visibilité sur les principaux appels d’offres de la CRE.

Dans la précédente version de la PPE, la puissance installée cible pour le 31/12/2023 était de 20,6 GW. La PPE actuelle prévoit pour cette même date 20,1 GW, une baisse minime qui se confirme aussi dans les objectifs 2028.

L’échéance du 31/12/2028 fixe la cible suivante :

  • Option Basse : 35,1 GW
  • Option Haute : 44,0 GW

Au 31 décembre 2019, la capacité installée en France était de 9,436GW selon le « Panorama de l’électricité renouvelable 2019 » avec un raccordement moyen ses trois dernières années de 890 MW.

Pour tenir l’objectif 2023, le raccordement moyen doit donc passer de à un raccordement moyen de 2 666 MW par an ses quatre prochaines années, puis de tenir un raccordement à 3GW par an pour les cinq suivantes dans l’option basse.

L’objectif de la nouvelle PPE est donc extrêmement ambitieux : quelles vont être les mesures qui permettront de le tenir ?

  • pour le photovoltaïque au sol : deux appels d’offres par an à hauteur de 1 GW par période, à compter du second semestre de 2019
  • pour le photovoltaïque sur bâtiment : trois appels d’offres par an à hauteur de 300 MW par période.

Théoriquement donc les appels d’offre CRE devraient permettent un raccordement de 2,9 GW par an, soit 108% du total des raccordements souhaités.

A y regarder de plus près, pour le photovoltaïque au sol, le volume des capacités appelées est monté régulièrement au cours des différentes périodes. L’appels d’offres est depuis la 5ème période à 850 MW par période et rencontre un franc succès puisque toutes les périodes ont été complètement souscrites. Par contre, à date d’aujourd’hui les volumes appelés par période sont toujours de 850 MW et non 1000MW.

A propos de PINK STRATEGY :

Filiale à 100% de SOLSTYCE, PINK STRATEGY a été créée en 2020 s’appuie sur près de 10 ans d’expérience du Pôle Conseil Carbone développé par SOLSTYCE. Même cœur d’équipe et de nouvelles ambitions : PINK STRATEGY conseille et accompagne les industriels et grands donneurs d’ordre dans l’évaluation et l’optimisation de leur Performance INdustrielle et (K)Carbone.

More information on : www.pink-strategy.fr, linkedIn – Press contact : contact@pink-strategy.fr

ipsum Praesent sed amet, fringilla ut odio venenatis, leo.